Et enfin, ne rien faire.

Quand je dis ça, ce n’est pas tout à fait vrai. Je ne fais pas rien. Mais je choisis ce que j’ai envie de faire et c’est un peu comme si, ce mois d’août, je

Grandir, mais pas trop.

Alors qu’il est minuit et que je devrais faire ma Cendrillon, je me lance dans un bilan digne de Bridget Jones. Et l’amour n’en fait toujours pas parti (au cas ou tu te poserais la

Bientôt, les vacances.

Les dernières, c’était en août dernier. Ça fait long, quand même. D’ailleurs, je n’ai jamais compris les gens qui se vantaient de ne jamais en prendre. Comme si ça faisait d’eux des êtres supérieurs. Alors

Sensible.

Je suis sensible d’aussi loin que je me souvienne. Je ne dirais pas que c’est handicapant mais c’est fatiguant. C’est sûrement aussi fatiguant que de courir un marathon (enfin, j’imagine) sauf que je ne m’entraîne