La période du « C’est dans la tête »

C’est quand arrive le mois de novembre et ce changement d’heure qui ne sert strictement à rien d’autre que nous enfoncer un peu plus dans la dépression hivernale. Dépression que l’on soigne à base d’huile essentielle de raclettes et de bonnes bouteilles de vin. 

On aime bien te dire un millier de fois que c’est le moment d’en profiter pour rester sous ton plaid, avec une boisson chaude, en regardant des séries….DANS LES BRAS DE TON CHÉRI. GNA GNA GNA. Alors déjà, de quoi je me mêle et de deux, merci de m’enfoncer un peu plus.

Et vraiment, j’aimerais vivre cette période avec dignité, en évitant de regarder les films de Noël sur M6 et à la place, faire des séances de yoga pour en mettre plein la vue sur mes stories instagram mais voilà, j’en suis loin. Et je m’approche un peu plus du gouffre sachant que je vais bientôt prendre un an de plus dans les dents. Mais bon, pour le principe, je vais essayer de vivre les choses avec phi-lo-so-phie. Ça ne devrait pas être trop compliqué parce que je lis un tas de magazines spirituels et que tout de même, je suis devenue pas mal forte dans le lâcher-prise. Enfin, tant que je suis encore dans la trentaine…

Sinon, je pourrais aussi vider mon compte en banque et partir vivre au soleil pendant trois mois. Mais je m’en voudrais à mort en revenant. Parce que partir pour mieux revenir, ok, sauf que tout dépend d’où tu es parti(e) et où tu reviens. J’aime bien Reims, hein, mais ça fait pas rêver. Et sans argent, je n’ai plus qu’à me jeter dans la coulée verte pour finir dans les faits divers de l’Union. Bref, me ruiner n’est définitivement pas une option.

A la place, je vais plutôt faire ce que je fais le mieux, vivre d’alcool et d’amis. Bien sûr, avec modération , je sais que c’est dangereux pour la santé. L’alcool, pas les amis.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pas besoin d’un mec pour regarder des séries sur Netflix et lire un bon livre 🙂 j’aIME BIEN CETTE SAISON PLUS COCOONING. Puis c’est bon la raclette 😉