Insta friends

J’ai tout de suite aimé Instagram. Depuis ces tout débuts. Quand on faisait des photos moches. Quand le « like » n’avait pas d’importance. Quand tout était plus « brut ». A l’époque, on ne followait que ses potes et on ne voyait pas vraiment ça comme un réseau social. 

Avec les années, ce réseau a évolué. Ce n’est ni bien, ni mal. Il suffit d’y trouver sa place et de savoir ce que l’on veut en faire. Et surtout, de se détendre par rapport à tout ça. Ton compte IG ne te définit pas en tant que personne. Si il n’existait plus, toi par contre, tu ne disparaîtrais pas. Et si tu as le sentiment du contraire, peut-être que tu dois repenser ta façon de l’utiliser. Enfin, c’est un conseil d’amie, hein.

En ce qui me concerne, il doit me faire du bien. A aucun moment, il ne doit être une source de frustration. Ou d’envie. Et heureusement, cela n’a jamais été le cas.

Forcément, étant Community Manager free lance, mon compte est aussi devenu ma vitrine professionnelle. Mais il reste authentique. Je ne cherche pas à mettre en scène ma vie. Evidemment, par rapport au début, je fais un petit effort en plus quand je prends mes photos mais c’est parce que j’aime transmettre quelque chose à travers elles. J’y poste des bouts de vie, des bouts de voyage, des bouts de moi. Et c’est un partage que je veux sincère et bienveillant. Et puis surtout, sans pression. Et souvent, avec auto-dérision.

Aussi, l’arrivée des stories sur Instagram a amplifié mes conversations et je me suis même fait des Insta friends. Et ça, c’est super cool.

Alors tu vas me dire que c’est du fake etc, mais ce n’est pas du tout ma façon de voir les choses. Au contraire. A partir du moment ou tu échanges régulièrement avec quelqu’un, tu crées un lien. Mes discussions sont tout le temps positives, soient parce qu’elles sont constructives, touchantes ou amusantes. Et j’y retire toujours une satisfaction personnelle alors merci à toi et toi, et puis à toi aussi. C’est rassurant de voir que l’on peut entretenir des rapports sains sur un réseau social. Et cela prouve que c’est possible. Et puis parfois, cela débouche sur de .vraies rencontres et de nouvelles amitiés. Là, c’est ce qu’on appelle le jackpot mais attention, ça ne se monnaie pas et c’est tant mieux.

 

Mis à part tout ça, je te rassure, ne pas avoir Instagram ne fait pas de toi un looser, et c’est même tout à ton honneur dans ce monde hyper connecté. Alors, #forceàtoi.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *