Happy Place(s)

Je pense qu’on a le droit d’en avoir plusieurs. C’est un peu comme des amoureux, on les aime fort mais pas en même temps et pas de la même façon. 

Et puis ces endroits qui te rendent heureux, c’est pas forcément pour toute la vie. Parfois cela peut durer une minute, une heure, une année, une décennie…mais ce qui compte, c’est la manière dont ils te font ressentir. Et on n’est pas obligé de partir à l’autre bout du monde parce qu’ il ne s’agit pas de distance mais de lien, avec ton coeur, ton âme et surtout ton être tout entier. 

J’en ai eu un tas d’happy places, chacune d’elles ont été importantes, Chacune d’elles m’ont indiqué des chemins, m’ont fait réfléchir, m’ont touchée, et quelque fois, elles m’ont donné des réponses. Je trouve que c’est essentiel d’être en en connexion avec soi, ça évite de se perdre, ou de perdre le fil. Ces endroits peuvent réellement devenir des bouées de sauvetage à des moments ou tu en as besoin. Un peu comme un(e) ami(e). 

Récemment, j’étouffais dans ma routine et la grisaille et la pluie. Je n’arrivais plus à voir le positif, j’avais besoin de m’échapper, d’aller voir ailleurs si j’y étais. Alors je suis partie une semaine à Paros, une île des Cyclades grecques. Là-bas, j’ai trouvé le soleil, la mer, et des beaux couchers de soleil. Et j’en avais besoin. J’avais envie d’une destination bourrée de vitamines D. Et puis vivre sur une île pareil le temps d’une semaine c’est un peu comme dans un rêve. Mais je le vis éveillée, et je savoure chaque minute en n’oubliant pas d’appliquer ma crème solaire (indice 50) (faut pas déconner avec le soleil). 

Je suis logée dans un Airbnb tout droit sorti de pinterest. Il est épuré et apaisant. Il est ma happy place pour ces quelques jours. Je me réveille avec le ciel bleu et la lumière qui traverse les rideaux blancs. Je suis amoureuse de chaque détail de l’appartement et de sa vue sur la mer. 

Et puis comme je suis partie hors saison touristique, je profite de la quiétude des ruelles et de la tranquillité des plages. Depuis que je suis arrivée, je me baigne tous les jours, l’eau est cristalline et sa fraîcheur supportable (il suffit de respirer un grand coup) (et de lâcher quelques insultes au passage). Je trouve que la mer c’est une invitation à nous prendre dans ses bras. Je m’y sens tellement bien que je fais le vide dans ma tête et que je souris comme si je venais de gagner au loto.

Sauf que. Non. Mais ça, je vais attendre de rentrer pour m’en souvenir.

Voilà, j’ai une happy place en plus à ajouter à ma liste et vu le cadre, c’est carrément une quatre étoiles. 

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1. Je m’en servais aussi lors de mes séances avec ma PSYCHOTHÉRAPEUTE:)
      Trés chouette ton blog, j’ai beaucoup aimé le parcourir !