0
Les projets

Deux ans plus tard. Un livre.

By novembre 14, 2021avril 8th, 2022One Comment
La réalisation

Avant de commencer ce projet, je m’√©tais plus ou moins fix√© une date de publication, parce qu’il s’agissait d’un travail d’√©quipe et on ne sait jamais de quoi la vie est faite, l’un.e d’entre nous aurait tr√®s bien pu d√©cider du jour au lendemain de d√©m√©nager √† l’autre bout de la plan√®te (moi en l’occurence).

J’ai aussi √©tabli un budget pr√©visionnel car r√©aliser un livre en auto-√©dition co√Ľte de l’argent (surtout si vous choisissez une impression de qualit√©). En ce qui me concerne, la pand√©mie m’a frein√©e sur les voyages, ce qui m’a pouss√©e √† faire plus d’√©conomie. Et puis la pr√©-vente du livre via ma campagne Ulule m’a permis de couvrir une grande partie des frais.

Hors l’aspect financier, le r√©el d√©fi a √©t√© l’organisation et le maintien du moral des troupes. Deux ans, c’est √† la fois long et rapide. Alors √ßa demande une motivation de tous les instants. Apr√®s, les gens qui me connaissent bien, savent que je suis ent√™t√©e et d√©termin√©e. Je d√©teste ne pas aller au bout des choses, mais l√†, j’ai du m’armer de patience et respirer un bon coup. Je n’ai jamais dout√© quant √† l’aboutissement du projet, mais comme tout le monde, j’ai eu des baisses de r√©gime. Heureusement,¬† j’ai pas flanch√©, et quand j’ai commenc√© √† vraiment visualiser le livre, je me suis sentie comme Rocky Balboa qui gravit les marches et arrive au sommet. En forme, donc.

Ce projet de livre, c’√©tait aussi du temps personnel, en dehors des mes heures de direction de centre de loisirs et de mes missions freelance parce que ne pas √™tre salari√© ne veut pas dire qu’on a plus de temps libre. On le g√®re diff√©remment, c’est tout. Pour les s√©ances photos par exemple, ll a fallu trouv√© des plages horaires qui co√Įncident avec nos emploi du temps √† toutes et parfois, on a d√Ľ faire avec les al√©as de la vie. C’√©tait un projet humain avant tout, et cela pr√©valait sur tout le reste √©videmment.

L'équipe & l'entourage

Savoir bien s’entourer, √† mon sens, c’est essentiel. C’est bien simple, seule, je n’aurais jamais r√©ussi √† faire ce livre.

J’ai connu Mathilde et Kevin ( les Ballade Studio) via leur travail, et je ne me voyais pas faire appel √† d’autres personnes pour la cr√©ation graphique (mise en page + typographie) du livre. Et franchement, je n’ai jamais aussi bien investi mon argent.

Et je n’avais aucun doute sur l’effet que produiraient les photos de Mathilde, vous √™tes nombreux.ses √† m’en parler et √† vous en √©merveiller, moi-m√™me, je continue √† les regarder avec beaucoup d’admiration et de tendresse.

En plus d’une √©quipe solide, j’ai un entourage en or, qui a toujours su m’encourager, me mettre des coups de pieds aux fesses (aucun rapport avec la photo ci-dessus) quand il fallait et qui surtout, n’a jamais cess√© de croire en moi. R√©flexion faite, si j’arrive √† √™tre si ind√©pendante, c’est justement¬† parce que j’ai un socle en b√©ton.

L'imprimerie

Sur les recommandations de mon amie Lydie, j’ai fait appel √† l’imprimerie leducq √† Fagni√®res. Fr√©d√©rique et son mari m’ont accompagn√©e tout le long du processus avec beaucoup de patience et de bienveillance.

Je n’y connaissais strictement rien, mais ma colocataire Ana√Įs qui avait travaill√© y a quelques ann√©es comme cheffe de projet pour des marques de luxe, m’avait expliqu√© √† quel point il √©tait important de bien choisir son type d’impression, etc. J’ai quand m√™me d√Ľ abandonner mon id√©e d’avoir une couverture rigide car c’√©tait¬† hors de prix, par contre, j’ai mis le paquet sur le choix du papier. Et je voulais absolument que le titre soit en vernis m√©tallique sur la couverture et la tranche.

Une impression de qualit√© co√Ľte tr√®s ch√®re mais je ne regrette aucun euro d√©pens√© pour ce livre, il n’√©tait pas question de brader tout le travail qui avait √©t√© fait derri√®re. Et quand je vois tous les retours positifs que je re√ßois, je suis doublement contente.

S’il y a bien une chose importante que j’ai apprise en vivant aux Etats-Unis et au Canada, c’est qu’il fallait √™tre fier de ce que l’on accomplissait et de ne pas √™tre g√™n√© d’en parler.

Alors voil√†, je suis fi√®re d’elles, de nous. Et j’esp√®re que ce livre encouragera d’autres personnes √† se lancer.

Remember : ¬ę¬†Ever tried, ever failed¬†¬Ľ.

Ceci n’est pas une pub pour des culottes menstruelles mais pour le livre que vous pouvez acheter (et lire confortablement, comme bon vous semble) ici : Livre, D√©claration d’amour.

Et si ça vous chante, envoyez-nous vos photos avec ! Sharing is caring you know.

One Comment

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.