2018, une sacrée année.

En vrai, je ne sais même pas par quoi commencer. Et puis douze mois ça fait  beaucoup. Beaucoup de choses à raconter. 

Alors déjà, y a eu mon changement de blog, parce que j’aime bien ça les changements et que c’est important, d’aller de l’avant. J’ai toujours eu une tendance à la nostalgie, mais pas celle qui rend triste, non, celle qui vous fout un sourire dans la tête et le coeur. Je crois que ça explique un peu mon amour pour les bilans.

Comme d’habitude, j’ai été fâchée avec la météo, parce qu’on a eu de la neige et qu’il a fait froid beaucoup trop longtemps. Et comme d’habitude, j’ai râlé, c’est un peu ma spécialité. Et je l’assume pleinement. Mais je n’ai pas fait que râler, parce que j’ai surtout eu des jolis moments en 2018.

Je suis partie à Rennes pour la première fois, pour mon BAFD, et j’y ai passé 10 jours follement intenses. On a alterné travail, rires et verres à boire. Et c’est pas grave si on n’est pas resté en contact, parfois c’est bien aussi, on vit le moment présent, on s’apporte les uns les autres et on se dit au revoir avec plein de bienveillance. En se disant que, qui sait, on se re-croisera peut-être.

Et puis côté travail, je n’ai pas chômé (de temps en temps, je me donne le droit d’insérer des jeux de mots complètement nuls)…

J’ai mené à bien un projet avec le Conseil Municipal des Jeunes, Conseil que j’ai quitté fin juin car j’ai décidé de m’investir beaucoup plus dans le free-lance, c’était un risque à prendre mais dans certains domaines (pas l’amour, par exemple) (là j’suis une vraie flipette) , j’arrive facilement à ignorer la peur, ou alors je m’en accommode et je m’en sers comme moteur.

Bref, passons.

Pour la première fois, au mois de juillet, j’ai été directrice adjointe du centre de loisirs dans lequel je travaille comme animatrice depuis quelques années. Alors oui, ce sont de grosses journées , on ne quitte jamais à l’heure, mais travailler avec une équipe soudée, ça t’aide à  te lever le matin, même à 6h30. Et je recommence pendant les vacances de Noël, j’suis comme ça, quand j’aime, j’aime. 

(…)

Pour le magazine Process, j’ai couvert à coup de stories, le festival La Magnifique Society. C’était éreintant, je n’ai pas fait de bisou à Orelsan et Lomepal mais j’ai dansé, je me suis assise sur l’herbe, j’ai bu des bières, j’ai fait un ou deux selfies avec les copains, j’ai ri, et pendant trois jours, j’étais un peu ailleurs. C’était une parenthèse enchantée. Comme une brève histoire d’amour.

Ah et puis pendant l’été, on m’a proposé d’être la Community Manager ( en free-lance) de La Comédie de Reims, impossible de refuser une si belle opportunité. Et j’en profite pour remercier Agathe, elle n’aime pas quand je fais ça mais quand même, c’est grâce à elle. Alors gros coeur avec les doigts.

Evidemment, y a pas que le travail dans la vie. Y a le reste aussi. Et le reste est composé de belles rencontres, de lectures inspirantes, de chouettes découvertes, de mes retrouvailles avec la copine Luz, de mes vacances en Allemagne avec mon père et ma soeur, de mon installation au 46, d’un passage à la tété dans l’émission Allo docteurs, d’un week end en Belgique si fort en amitié (et un peu trop en nourriture) qu’il est dur à décrire, de ces moments avec les bonnes personnes qui te font sentir plus fort, mais y a eu aussi le reste un peu moins joli, ces décisions pas faciles à prendre, des moments tristes, de frayeur, qui m’ont poussée aux larmes, d’ailleurs, j’avais oublié ce que c’était de pleurer … et puis y a eu une histoire de garçon, ça aussi ça faisait longtemps mais je n’en dirais pas plus, c’est bien de garder des choses pour soi.

J’ai sûrement oublié des trucs, mais tant pis. Ça veut juste dire que je ne serai jamais capable de faire une autobiographie. En même temps, j’en ai jamais eu envie.

(…)

Et 2019 ? Et bien, elle s’annonce intéressante, avec de la concrétisation, un projet radio, un autre tatouage, un voyage aux Etats-Unis et j’espère un tas d’imprévus sympas qui font que la vie, est ce qu’elle est. Incontrôlable.

 

Tiens, je finis avec ça, un coup de coeur musical 2018 ♡

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Quel beau bilan ! C’est super de savoir tout ce que tu fais, parce que j’avoue t’en fais tellement que j’ai du mal À suivre – une liste comme Ça c’est chouette et Ça donne envie de faire pareil. Bonne annÉe, que 2019 t’apporte tout plein de bonnes choses ♥

    1. Merci Francette !
      Tu sais, moi-même, parfois, j’ai du mal à me suivre 🙂
      Je te souhaite aussi une bonne année 2019, prends soin de toi ♡

  2. looks like you had a pretty good year! (hope google translate isnt lying haha) im sooo happy i got to see u n that we were able to hang out again like old times. i wish u an amazing 2019 ahead! you deserve it my friend <3
    L